En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation simplifiée et la réalisation de statistiques de visites. Politique de confidentialité en bas de page. En savoir plus.

Sortie de la version 11 du référentiel national taxonomique TAXREF

La version 11 du référentiel national taxonomique TAXREF est en ligne.

Retrouvez les taxons à statut I (introduit), J (introduit envahissant = invasif), M (introduit non naturalisé), Y (introduites éteintes) depuis cette nouvelle mise à jour du référentiel


Extrait de la méthodologie TAXREF : les statuts biogéographiques en lien avec la thématique des espèces introduites ou invasives (pages 21-22)
Statut I (introduit) : taxon introduit (établi ou possiblement établi) dans la zone géographique considérée. Par introduit on entend : taxon dont la présence dans la zone géographique considérée est due à  une intervention humaine, intentionnelle ou non, ou taxon qui est arrivé dans la zone sans intervention humaine mais à partir d’une zone dans laquelle il est introduit (a).
Par établi (terme pour la faune, = naturalisé pour la flore) on entend : taxon introduit qui forme des populations viables (se reproduisant) et durables qui se maintiennent dans le milieu naturel sans besoin d’intervention humaine (a)
Sont regroupés sous ce statut tous les taxons catégorisés « naturalisé », « établi », et a priori ceux catégorisés « non-indigène », « exotique », « exogène », « allogène », « allochtone », « non-natif », (en anglais : alien) dans une publication scientifique, sous réserve qu’ils soient établis et non envahissants.
Statut J (introduit envahissant) : taxon introduit dans la zone géographique considérée, qui produit des descendants fertiles souvent en grand nombre, et qui a le potentiel pour s’étendre de façon exponentielle sur une grande aire, augmentant ainsi rapidement son aire de répartition (a) . Cela induit souvent des conséquences écologiques, économiques ou sanitaires négatives (IUCN, 2000). Sont regroupés sous ce statut tous les taxons catégorisés « introduite envahissante », « exotique envahissant » ou « invasif » (invasive en anglais) dans une publication scientifique.
Statut M (introduit non établie / domestique) : taxon introduit qui peut occasionnellement se reproduire en dehors de son aire de culture ou de captivité, mais qui ne peut se maintenir à l’état sauvage car ne pouvant former de populations viables sans intervention humaine, et qui dépend donc d’introductions répétées pour se maintenir dans la nature (a). Sont regroupés sous ce statut tous les taxons catégorisés « introduit occasionnel », « subspontané », « échappé de culture ou de captivité » (en anglais : casual alien). Ce statut inclut les taxons strictement domestiques (faune), cultivés (flore) ainsi que les espèces commercialisées (espèces d’aquariophilie par exemple)
Statut Y (introduit éteint / disparu) : taxon introduit par le passé mais aujourd’hui disparu de la zone géographique considérée (W) ou éteint (X).
Ces territoires sont à considérer dans leur intégralité. Ainsi, une espèce qui est indigène d’au moins un site du territoire considéré est à prendre en compte comme indigène du territoire entier, même si elle s’avère introduite dans d’autres sites de ce territoire.
(a) Pyšek, P., Richardson, D. M., Rejmánek, M., Webster, G. L., Williamson, M. & Kirschner, J. 2004. Alien plants in checklists and floras: towards better communication between taxonomists and ecologists. Taxon, 53(1): 131-143.